REVUE DE PRESSE REGIONALE #5

icone revue de presseDans Présent 8648 du 12/07/2016

La cour d’appel confirme la tutelle de Rachel Lambert

C’est une nouvelle épreuve pour les parents de Vincent : alors que, lors de l’audience du 9 juin dernier, l’avocat général avait préconisé de revenir sur la décision du juge de première instance confiant, en mars, la tutelle principale de Vincent Lambert à sa femme Rachel, la cour d’appel de Reims a finalement confirmé, vendredi, l’attribution de la tutelle de Vincent à son épouse, favorable à l’arrêt des soins.

# La tragédie de Vincent Lambert se poursuit avec cette décision de la cour d’appel du vendredi 8 juillet à l’encontre des recommandations de l’avocat général Me Brigitte Montambault (à savoir : confier la tutelle de Vincent à une personne physique et à une personne morale pour statuer ensemble sur toute mesure concernant le patient).


 Dans l’Union du 08/07/2016

Richert veut connaître les lycéens fichés S 

 La semaine dernière, le président du conseil régional, Philippe Richert, avait écrit au ministre de l’Intérieur pour lui demander à accéder aux informations relatives à la présence éventuelle de jeunes fichés S dans les 230 lycées et 110 centres d’apprentissage du Grand-Est.

# Alors que cela fait des années que l’on ne peut plus se garer à proximité des écoles on apprend par l’entremise de notre président de région que les sacs de nos jeunes scolarisés sont potentiellement dangereux. Craintes et contraintes croissantes nous bordent une vie paranoïaque. N’aggravons pas notre cas en versant dans le complotisme qui outre la possibilité qu’il offre de nous faire interner (cf. nouvelles maladie psychiatriques) pourrait envoyer nos enfants, mal éduqués, remplir les statistiques des fichés s de Richert.


Dans l’Union du 07/07/2016

Les élus veulent rebattre la carte 

Un ultime vote, ce soir, pourrait faire éclater la carte du préfet Perissat, en accouchant d’une com’ com’ Meuse et Semoy (Bogny) – Portes de France (Rocroi).

# C’est l’hypothèse qui a été confirmée par L’Union du 08/07. Les maires et président de « com com » ont rassuré d’un épilogue apaisé le nouveau préfet des Ardennes Pascal Joly ; en faisant toutefois « éclater la carte » de son prédécesseur après moult rencontres tumultueuses.


Dans l’Union du 12/07/2016

Quatre hommes interpellés à l’issue de la défaite des Bleus 

Dimanche soir, des échauffourées ont éclaté dans le centre-ville. Trois majeurs et un mineur, déjà connus des services, ont terminé au poste.

# Alors que quelques jours après ces (mé)faits l’attentat de Nice endeuillait à nouveau le pays, il est regrettable que l’énergie des forces de police s’épuise dans de telles interventions. Peut-être que des joueurs exemplaires pratiquant dans le cadre d’organisations appliquant vertueusement leurs règlements permettraient d’inspirer une certaine noblesse de comportement chez les supporters  jusque dans la défaite.


Dans l’Union du 12/07/2016

Vers des pratiques plus écologiques 

 Yves Couvreur, président des Vignerons Indépendants de Champagne, précise que la HVE ne proscrit pas la chimie mais promeut une réduction des doses.

Les Vignerons Indépendants de Champagne visent, d’ici 2020, deux fois plus d’exploitants certifiés « agriculture biologique » et « haute valeur environnementale ».

# Certes, tout ce qui va dans le bon sens est bon à prendre. La HVE qui semble redonner au sol ses hôtes et sa typicité conserve les traitements chimiques et ne s’interdit pas l’utilisation de solutions bio. Espérons que ce ne soit pas uniquement pour donner des arguments aux sommeliers des foires aux vins auxquels on préférera les conseils d’un bon caviste. En tant que consommateur, c’est vers lui qu’il faut se tourner. En sachant justement que faute d’être achalandé en vins bio il pourra faire valoir cette HVE auprès de clients qui n’en saisiront pas forcément les nuances.


Dans l’Union du 08/07/2016

La pénurie de médecins inquiète 

(…)Si aucun généraliste ne s’installe d’ici à la fin de l’année 2017, il y aura environ un médecin pour 3 300 habitants à Revin. À titre de comparaison, la moyenne du nombre de médecins généralistes libéraux est d’un pour 1 200 à l’échelle nationale.

# Il semble que la situation de Revin ne soit pas la seule dans ce cas ; au point que Richard Szwajcer chargé de mission de Ardennes Rives de Meuse propose d’en faire un des enjeux de campagne des prochaines élections présidentielles.

Philippe.


Pour approfondir les thèmes abordés dans cette revue de presse, il y a :

logo

Publié dans Revue de presse | Tagué , , | Laisser un commentaire

Introduction au droit par Maitre Viguier

leviathanE&R Champagne Ardenne vous présente les trois premières leçons de ce cours de droit destiné spécialement aux non juristes.

Chapitre 1 : La séparation du pouvoir

0.00 présentation du sommaire /  4min25 : distinction sociétés primitives-sociétés modernes / 6min35 : passage du monde de l’unité ontologique au monde du dualisme ontologique / 7min35 : distinction auctoritas-potestas / 10min48 : la séparation des pouvoirs / 20min : le pouvoir exécutif / 24 min : le pouvoir judiciaire / 28min : la Cour de Cassation / 30min24 : le pénal / 36min20 : conclusion

Auteurs mentionnés : Thomas Hobbes, Jean Jacques Rousseau, Pierre Clastres, Marcel Gaucher, Alvaro D’ors, Montesquieu, John Locke, Aristote, Pierre Legendre

Chapitre 2 Le corps du Droit (la documentation)

1min20 : le corpus juridique / 4min20 : La bibliothèque juridique / 10 min : les sources du droit / 17 min : la hiérarchie des normes / 20 min : les abréviations et les références

Chapitre 3 : Le lexique

2min30 : le langage juridique / 6min30 : l’importance de l’index des termes juridiques / 10min05 : l’étymologie / 13min10 : digression sur le terme « communis » / 14min30 : volonté politique de modernisation du langage juridique ou la rupture avec la Tradition / 17min30 : les locutions / 23 min : les adages / 29min45 : « jura novit curia » / 31min07 : « lex posterior derogat priori » 32min55 : « res judicata pro veritate accipitur (principe de l’autorité de la chose jugée) / 34min20 : conclusion

Auteurs mentionnés : Émile Benveniste, Laurent Boyer et Henri Roland


Étudiez la philosophie juridique avec Maitre Viguier :

logo

Publié dans Juridique | Tagué , , | Laisser un commentaire

REVUE DE PRESSE REGIONALE #4

icone revue de presse

Dans l’Union du 28/06/2016

Bataille de prix autour des médicaments 

« Pour Médecins du Monde, l’État doit retrouver son «rôle de régulateur» pour «fixer la norme» sur le prix des médicaments.

Dans une campagne choc et controversée, Médecins du monde dénonce les prix « révoltants »   des médicaments pour soigner le cancer et l’hépatite C. (…) »

# Peut-on reprocher à l’association cofondée par Bernard Kouchner de se payer une couche de vernis sur le dos des grands malades ? Non si l’objectif est de s’attaquer à big pharma et  ses déviances ; oui s’il ne s’agit que d’un effet médiatique dont les dirigeants de Médecins sans frontières (dont s’était séparée la future association Médecin du Monde en 1980) faisaient déjà grief à ces membres dissidents (preuve que tout n’est pas on dans la dissidence).


Dans l’Union du 05/07/2016

 Le rôle accru des sages-femmes passe mal chez les gynécologues  

 A la faveur d’un décret publié   le 5 juin 2016 au Journal officiel, les sages-femmes pourront bientôt réaliser des IVG par voie médicamenteuse et vacciner l’entourage de la femme   et de l’enfant pendant   la période postnatale.

 # La désertification médicale comme prétexte à toujours plus de déréglementation ; donnant plus de responsabilités à des personnels déjà sur employés cela permet surtout d’étendre la pratique controversée de l’IVG. (on pourra se rappeler que la responsable du planning familial américain est embourbée dans une affaire de vente de « morceaux » d’embryons).


Dans l’Union du 04/07/2016

Un an après, dur de déceler les retombées 

Un an après l’inscription des coteaux, maisons et caves de Champagne sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco, les professionnels ne sont pas tous convaincus qu’il y ait réellement eu un impact positif pour le territoire.

 # Et comme aucune étude ne semble prévue pour les mesurer on restera dans l’incertitude quant aux bienfaisantes retombées de cette inscription.


Dans l’Union du 03/07/2016

Les biscuits roses à la présidence

 Les biscuits roses à la présidence 

«Ce n’est pas parce que le biscuit rose se vend bien aujourd’hui qu’il se vendra bien demain. Rien n’est jamais acquis…»

# Ce qui pourrait être un slogan fait en fait échos à un fantasme : pourvu que le socialisme qui a su si bien se vendre s’effondre bel et bien demain. Car à l’image de ce dernier le célèbre biscuit rémois est « étouffe-chrétien » quand on le prend sec mais il fait fondre les initiés qui savent le tremper dans le champagne. Toujours à l’image de notre président ramolli (le Flamby de nos humoristes télévisés) et de son entourage qui se gobergent dans le champagne. En effet, il s’agissait bien d’un slogan : le biscuit rose mou se vend bien qui ne se vendra plus demain.


Dans l’Union du 06/07/2016

 « On remet ça en septembre »  

« Et qu’est-ce qu’on veut ? Le retrait. Quand ça ? Maintenant », chantaient les opposants à la loi El Khomri, alors que celle-ci revenait en seconde lecture devant l’Assemblée Nationale et que le gouvernement faisait part de son intention de recourir à nouveau au 49.3.

# D’aucuns reprochent à Martinez de s’effacer de la lutte syndicale ; on peut trouver heureux pour la CGT cette action, réussie dans la mobilisation et dans la durée, qui lui redonne du poids dans la défense de ses prébendes auprès du gouvernement ; on reconnaitra finalement que la pression se maintient sur ce dernier.


Dans l’Ardennais 06/07/2016

Les bars en conflit avec la Sacem 

La Sacem demande aux établissement carolomacériens des droits d’auteurs très élevés, correspondant à une ville de plus de 50 000 habitants. Certains crient à l’injustice.  

# Haro sur les petits entrepreneurs – nul doute que les artistes engagés vont soutenir leur cause.


Dans l’Ardennais du 04/07/2016

La viande se vend moins bien 

« De plus en plus de difficultés dans la bonne viande » , ont conclu, lundi dernier, les membres de la commission de cotation du marché aux bovins de Rethel

# Et si au-delà du mauvais temps, du développement (croissant ?) du végétarisme et des zones réglementées il ne s’agissait pas principalement d’un problème de porte-monnaie. Problème qu’on serait bien avisé de retourner en mettant en application les propos de Périco Légasse dans son dernier livre (« A table citoyens ! pour échapper à la malbouffe et sauver nos paysans » coll. Le poing sur la table éd. du cerf) : consommer citoyen. Et bien sûr réapprendre à cuisiner et se libérer d’un féminisme manipulé et mercantiliste : « La femme au foyer faisant la cuisine était le symbole moisi d’un archaïsme pétaino-maurassien. Emancipatrice du fascisme ménager, la barquette de lasagnes au cheval roumain chauffée au micro-ondes est donc devenue le symbole de sa libération » (id.).


Dans l’Union du 06/07/2016

Surveillant de prison, profession en quête  de respectabilité 

Le représentant local du syndicat Force ouvrière (FO), arrivé à la maison d’arrêt de Reims en 2003 et chargé depuis 2011 des détenus en semi-liberté (…) résume : « Aujourd’hui, l’uniforme n’est plus respecté : les insultes, les agressions sont de plus en plus courantes. Taubira, notamment, a choisi une autre priorité que la sécurité. Les détenus ont obtenu de plus en plus de droits – la fin des fouilles à nu, notamment – et l’autorité, à l’intérieur des prisons, n’est plus ce qu’elle était. »

 # Cette profession semble se heurter par endroit aux mêmes murs que  celle des enseignants mais aussi des forces de l’ordre, … : ne pas pouvoir exercer son métier dans la rigueur et l’autorité nécessaire. Ici des insultes et agressions physiques ne  sont pas sanctionner de façon à rétablir le respect du personnel pénitentiaire, là  des policiers sont contraints de ne pas poursuivre certains types (d’infractions) sous peine de sanctions.


Dans l’Union du 05/07/2016

Un engouement pour les clubs de tir  

Ces derniers mois, les demandes d’adhésion ont augmenté dans les clubs de tir sportif.

# Une information qui ne surprendra pas les fans de Piero San Giorgio.


Dans l’Union du 05/07/2016

Nouvelles bisbilles chez les harkis 

Khira Taam, présidente de la Sikrah s’était insurgée contre les emplacements de l’actuelle stèle en hommage aux harkis au Mont-Saint-Michel et celui de la seconde, qui doit être installée à la Bidée.

# Entre autres sujets sensibles, l’installation de cette dernière stèle à Châlons est l’occasion pour la déléguée régionale d’une association  représentant les harkis de rappeler que ceux-ci sont considérés comme des traitres par encore certains algériens ; et que l’implantation près d’une mosquée fréquentée par une partie de cette population est potentiellement source de problèmes. Où la bonne volonté de certains à commémorer ou traiter de sujets mémoriels ne va pas toujours dans le sens de la réconciliation.


Dans l’Union du 07/07/2016

Il y a cent ans, les troupes russes débarquaient au fort de la Pompelle 

Les deux régiments de la première brigade russe ont débarqué le 7 juillet 1916 dans le secteur de Reims. Le 7 juillet 1916, après avoir parcouru 30 000 km en train et en bateau, près de 9 000 soldats russes venaient prêter main forte aux Français, au fort de la Pompelle.

(…) Le spécialiste de l’histoire franco-russe (le Rémois Marc Bouxin) regrette qu’aucune cérémonie ne soit organisée à Reims pour le centenaire de l’arrivée des Russes au fort de la Pompelle, d’autant qu’un hommage a eu lieu en mai dernier à Marseille et qu’un autre est prévu le 15 juillet à Brest.

# On ne peut que regretter en chœur l’absence de commémoration de cette événement ; peut-être que cette entreprise mémorielle pouvait entrainer des conflits.


Dans l’Union du 04/07/2016

Le 501 e régiment de chars de combat de retour en France

Le 501 e régiment de chars de combat, principal contributeur du GTD-BLD, a (…) été déployé dans le fuseau Est et Ouest de la Bande Sahélo-Saharienne (BSS) soit au Tchad, au Niger et au Mali.

# L’Armée française s’active continuellement dans des opérations internationales. Le colonel Bernard dans son livre De sueur et de sable (éd. Le Polémarque) au sujet de son intervention au Mali en 2013 évoque les carences inhérentes au missions multinationales conduites sous mandat onusien (telles que défection de Sénégalais, absence d’appui aérien, … (source Présent n° 8637). Saurons-nous si le 501ème régiment de char aura connu de telles déconvenues ? Il rentre auréolé de gloire de sa mission.


Dans  l’Union du 05/07/2016

Près de 180 passagers bloqués à Vatry 

Arrivée en décembre 2015 à Vatry, Atlas Atlantique Airlines est une ancienne compagnie d’affaires reconvertie dans le vol passagers. Elle a ouvert à Vatry cinq lignes vers Alger, Oran, Tlemcen, Constantine et Bejaïa.

# La porte d’entrée régionale de l’espace Schengen change d’administrateur passant de la CCI Châlons-en-Champagne au Conseil départemental de la Marne.

 Philippe.

Publié dans Revue de presse | Tagué , | Laisser un commentaire

REVUE DE PRESSE REGIONALE # 3

icone revue de presse

Dans l’Union du 27/06/2016

 « Le Front national gagne chaque mois 4,5 % d’adhérents »  

 « Baptiste Philippo est le nouveau secrétaire départemental du FN marnais. Il a été installé samedi en remplacement de Pascal Erre. (…) À la tête de son parti, Baptiste Philippo compte bien poursuivre son développement. « En 1999, le mouvement comptait 99 adhérents », se souvient Pascal Erre. (…) »

 # En accord avec les nouveaux statuts du FN et dans le but affiché d’en ouvrir les responsabilités aux jeunes, Pascal Erre a cédé son poste de secrétaire départemental à Baptiste Philippo. Agé de 25 ans, titulaire d’un master de droit  public et ancien agent d’assurances, il est l’un des collaborateurs FN au conseil régional, en charge de l’aménagement du territoire et de la culture. S’il n’exerce aucun mandat pour l’instant, il s’est déjà présenté à 2 élections, régionales et municipales. Et comme dit dans « L’Hebdo du Vendredi », il « (…) souhaite retrouver une banque centrale, une monnaie et des frontières. »


04/07/2016

politique

Jean-Pierre Fortuné réélu dans le canton de Reims 4 

# Devançant Jean-Claude Philipot (FN), c’est Jean-Pierre Fortuné qui au terme d’une élection chaotique (la précédente avait été invalidée pour cause d’une irrégularité constatée dans la constitution de sa liste) poursuit un mandat renouvelé avec les aquatintiens depuis 1995.


Dans l’Ardennais du 28/06/2016  –  Fumay 

La ville renégocie sa dette et se débarrasse de ses emprunts toxiques 

# Pierre JOVANOVIC en a fait un cheval de bataille et le thème de plusieurs livres, la titrisation est toujours parmi nous.


Dans l’Union du 27/06/2016

Plus de soixante façons  d’aller à Paris chaque semaine en car 

« La loi Macron a eu notamment pour effet de mettre un terme au monopole de la SNCF pour le transport régulier entre les villes. De ce fait, des liaisons par car se sont multipliées. (…) »

# Pendant ce temps, la loi Macron multiplie les moyens d’aller faire du shopping à Paris, pourquoi pas le dimanche d’ailleurs …


Dans l’Union du 02/07/2016

38 minutes gagnées entre Reims et Strasbourg  

« L’achèvement de la phase 2 de la LGV-Est apporte une évolution considérable dans l’offre des transports avec un temps de parcours réduit à 1 h 50 entre Paris et Strasbourg. (…) »

#… les limites de la grande région se réduisent nous rapprochant de notre capitale administrative.


Dans l’Union Rédaction en ligne 25 Juin 2016 à 19h30

La première boîte à livres installée à Reims

 « (…) Le principe : un espace où chacun peut librement déposer ou récupérer des ouvrages. Voire laisser des petits mots.

C’est une boîte en forme de livre ouvert. Le passant qui soulève la vitre-couverture y découvre… des livres. À condition que l’un de ses voisins y ait déposé au préalable un ouvrage de sa bibliothèque personnelle.

La première « boîte à livres » rémoise a été inaugurée hier samedi, sur la Coulée verte, allée des Tilleuls, non loin des Régates Rémoises.(…) » 

# Espérons que ces espaces de liberté permettront aux lecteurs curieux d’élargir leur horizon contre culturel.

Philippe.

Publié dans Revue de presse | Tagué , , | Laisser un commentaire

Conférence de Bruno Gollnish à Reims du 21 janvier 2016

arton40193-17251E&R Champagne-Ardenne a été ravi d’accueillir à Reims l’eurodéputé du Front national, Bruno Gollnisch, pour la tenue d’une conférence sur le thème « Occident, Orient : craintes et espoirs » le 21 janvier 2016.

Sommaire de la partie Q/R :
– 0 min 30 – Colonisation occidentale, traités inégaux et Orient
– 9 min 12 – Diplomatie française et Extrême-Orient : discours de façade et question de l’euroscepticisme
– 15 min 00 – Question de l’arme atomique : désarmement, principe pacta sunt servanda et Corée du Nord
– 17 min 40 – Asservissement par le marché et Orient
– 21 min 55 – Hongrie : un peuple d’origine asiatique mais très occidentalisé
– 27 min 50 – Recouvrement de la souveraineté française et relations internationales
– 32 min 30 – Immigration, code de nationalité et Japon
– 37 min 50 – Japon et projection vers l’extérieur : choc pétrolier de 1974, dépendance et forces d’autodéfense


Bon visionnage!


Prolonger la conférence avec

logo

Publié dans Conférences | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Pourquoi rééditer Mein Kampf ?

Lors du live du 14 février dernier, le Président d’Égalité et Réconciliation a exprimé sa volonté de rééditer le pamphlet « Mon combat » (Mein Kampf) rédigé par Hitler pendant son incarcération entre 1924 et 1925. En effet, depuis le 1er janvier 2016, ce « brulôt » est  tombé dans le domaine public. C’est chose faite, ce sulfureux texte est désormais disponible sur le site de la maison d’édition Kontre Kulture.

Rappelons que la publication de Mein Kampf n’a jamais été interdite en France, et que la maison d’édition propriétaire des droits de la traduction française, Les Nouvelles éditions latines, le propose toujours dans leur catalogue.  Alors, on peut se demander à quoi bon rééditer ce texte? Avec tous les ennuis judiciaires que connait notre association, cela peut être vu comme une provocation inutile… Mais bien au contraire, ce livre se devait logiquement de faire partie du catalogue Kontre Kulture.

90-154Je n’ai encore jamais lu ce livre, mais je le ferai assurément car cette lecture s’incarne parfaitement dans une volonté de comprendre de façon dépassionnée l’Histoire de notre pays et de l’Europe. Et pourquoi pas en complément relire ou re-feuilleter deux livres qui viennent compléter ce pamphlet, à savoir le brillant essai (et première publication des éditions Kontre Kulture) « l’antisémitisme, son histoire et ses causes » de Bernard Lazare, intellectuel dreyfusard de la première heure et juif ayant déchiré le voile de la solidarité tribale pour rejoindre l’universel, ainsi que le célèbre journal d’Anne Frank, juive du quotidien, victime de l’Histoire avec un grand H.

nurembergQuand on a lu Nuremberg ou la Terre Promise de Maurice Bardèche publié en 1948, on comprend en grande partie les conséquences philosophiques, politiques et juridiques entrainées par l’issue de la seconde guerre mondiale : la culpabilisation des européens, la religiosité de la Shoah, le communautarisme, l’ingérence internationale… Tout y est, ou presque. Or l’une de ces conséquences est l’interdiction morale de penser réunir économie socialiste et politique nationaliste, c’est à dire de réfléchir à la question sociale et la question nationale comme pouvant se combiner.

Accepter de lire ce pamphlet c’est donc aussi accepter de prendre de la hauteur sur des sujets hautement sensibles. C’est ainsi différencier la politique raciste menée par Hitler de ses  objectifs économiques et sociaux destinés à redresser l’Allemagne de la situation catastrophique dans laquelle elle se trouvait après le traité de Versailles et le Krash boursier de 1929. Bref, c’est tenter de penser la Politique en dehors de cet Ordre Moral qui nous empoisonne la vie…

En tant que militants patriotes, il est donc de notre devoir de refuser les sirènes de la paresse intellectuelle et de nous mettre à lire (et pourquoi pas à écrire) afin de développer notre esprit critique et de contrer les méfaits de la vie moderne (omniprésence des écrans, perturbateurs endocriniens, esprit bourgeois etc). L’ objectif n’est pas d’être érudit pour être érudit. La branlette intellectuelle, on laisse ça à d’autres… Ce n’est pas non plus une provocation bête et méchante envers certains de nos concitoyens. L’objectif de la lecture est de nous permettre  de mieux comprendre le monde qui est le notre et de préparer celui de demain.

Marie.

fa1bd35e6aaad17ca0c285c632466e3b bis.pngL’initiative ne manque clairement pas de piquant ! Le premier réflexe de la plupart des sympathisants ER sera de se dire : on se fait traiter de nazi par nos sophistes d’adversaires et on tend le bâton pour nous faire battre. A cette réaction naturelle, il faut cependant opposer un argument irréfutable. Il faut rester droit dans ses bottes !

La maison d’édition Kontre Kulture a un vrai succès, et pour cause. Son but initial et qui s’est confirmé dans le temps fut d’éditer, de rééditer, de favoriser l’accès à des ouvrages trop longtemps méconnus ou oubliés. Elle a ainsi permis (les courriers des lecteurs en témoignent) à des francophones intoxiqués par la télé, éloignés de toute réflexion intellectuelle non-paresseuse, de devenir des personnes actives, éveillées aussi bien physiquement qu’intellectuellement, et prêtes à communiquer avec des compagnons de combat.

mefaitsCette initiative du président est donc une vraie réussite. Kontre Kulture ne s’est d’ailleurs jamais bornée à n’éditer que de la doctrine politique, elle a publié des essais en tout genre ( les ouvrages de Felix Niesche, ceux d’Alain Soral, « Les méfaits des intellectuels » de Berth »), de la sociologie (« Psychologie des foules » de Le Bon ; « le traité de l’amour fou » de Clouscard), de l’histoire (« Histoire de France » de Bainville, « La conjuration antichrétienne » de Msgr Delassus, ouvrages de Marion Sigaut) etc. Un nombre d’ouvrages extrêmement conséquent, que vous retrouverez directement sur le site internet de Kontre Kulture, maison devenue à la pointe de la dissidence en termes culturels.

Penchons-nous alors sur le fonds du problème. Soral aime la provocation, mais surtout la réflexion, l’érudition, l’indépendance et la hauteur de vue. Il n’a jamais hésité à faire éditer des ouvrages qu’il pensait à la fois nécessaires, profonds, mais aussi permettant une certaines ouverture d’esprit. Ainsi, l’exemple typique est l’édition à la fois de « La France juive » d’Edouard Drumont, et « Le salut par les Juifs » de Léon Bloy, qui en constituait en quelque sorte la réponse. L’honnêteté intellectuelle étant tellement probante que les associations antiracistes et antichrétiennes plongeront dans un délire judiciaire. Celui-ci aboutira en 1re instance sur le caviardage de ces ouvrages pourtant édités par d’autres et depuis des décennies (un arrêt ne tenant évidemment pas la route puisque la motivation principale était d’interdire et/ou de caviarder des ouvrages sous prétexte que l’éditeur avait des arrières-pensées (!)). L’autorité judiciaire se rependra en appel, bien que l’image affichée se révéla délétère pour une institution de plus en plus en mal d’amour des Français.

 Cet épisode donnera lieu à une phrase retentissante du président Soral : ils font caviarder des ouvrages historiques, qu’ils osent s’attaquer aux Évangiles, on va les rééditer ! Ce fut memoires (1)fait. Et c’est là que je veux vous emmener. Kontre Kulture s’assigne la mission de faire bénéficier au plus grand nombre des ouvrages capitaux, qui ont façonné l’histoire du monde, pour le meilleur comme pour le pire. J’ai lu il y a longtemps cet ouvrage, et celui-ci m’a permis d’appréhender le contexte qui a permis l’expérience nationale-socialiste allemande, loin de toutes les manipulations idéologiques propres à cette période. Le lire est indispensable, pour en tirer des leçons propres à chacun, tout comme les « Mémoires d’un magicien » d’Hjalmar Schacht, l’économiste allemand, président de la Reichsbank et ministre de l’économie du IIIe Reich, admiré par Roosevelt et qui a redressé économiquement l’Allemagne post-Versailles à travers ses « effets-MEFO ». La France souffre suffisamment du joug de la censure, construisant une génération soumise et inculte. A nous de remédier à cela !

Jérôme.


SE PROCURER L’OUVRAGE CHEZ

logo

Publié dans Billets littéraires, Non classé, Politique | Tagué , , | Laisser un commentaire

Billet d’humeur #4

Argent ? Non, souveraineté, liberté

            Mon petit billet d’humeur portera aujourd’hui sur le Brexit, actualité la plus chaude du moment. Vous n’êtes pas sans savoir que le Royaume-Uni a décidé par référendum de sortir de l’Union Européenne. Cet article n’aura pas pour objet de détailler les aspects juridiques et économiques de cette décision, mais bien de désamorcer quelques fables et dessiller vos yeux quant à la philosophie globale du système.

            Premier point que j’aimerais aborder, le catastrophisme. Vous avez du assez l’entendre, les dix plaies d’Égypte devaient s’abattre sur le royaume de sa Majesté. Encore ce jour-même, les journalistes alignés s’en donnent à cœur joie en disant : vous voyez bien que c’est une catastrophe, tous les riches s’en vont du pays, la bourse s’effondre, la note du Royaume-Uni est dégradée. Passons sur la propagande pré-Brexit, nous avons désormais assez à faire avec celle d’aujourd’hui. Tout d’abord concernant les « riches », de qui parle-t-on ? Des spéculateurs qui ont amassé profits par une usure délirante ? Oui, tout à fait. Ce sont eux que Paris accueille à bras ouverts en ce moment même, des financiers véreux, apatrides, et qui changent de drapeau comme de chemise. La note est dégradée ? Il faudrait s’intéresser à qui sont ces organismes de notation, qui jouent un rôle prépondérant dans les taux appliqués aux obligations et agissant directement sur la dette des États. La bourse s’effondre ? Ne m’attendez pas pour pleurer sur le sort de multinationales qui prendront les voiles au moindre souci avec nous, les autochtones Français. Vous l’observez bien, cette panique n’est qu’à moitié incontrôlable, et il y a fort à penser que certaines décisions prises le soient dans un dessein également punitif et dissuasif. Il suffit de repenser à la crise de 2008 et à la conduite plus que suspecte de la banque fédérale américaine dans la réorientation des taux, dans les fameux actifs pourris qui ont valu la chute de Goldman Sachs, ainsi que les opérations passant des dettes privées en dette publiques par recapitalisation des États.

            Ce catastrophisme économique est bien entendu largement exagéré, surtout lorsque l’on sait combien les enjeux sont importants concernant d’autres phénomènes comme celui de la bulle chinoise. Non, je crois que le point sur lequel appuyer se situe bien plus en amont, et il concerne directement la philosophie bourgeoise et tout ce qu’elle sous-tend. On va, et sans retracer la genèse du modernisme, du libéralisme, partir de ce postulat qui est que l’essence de la philosophie libérale et bourgeoise est : l’économisme comme épistémologie et le progressisme comme éthique.

            Partant de là, il n’est pas étonnant d’observer les réactions de nos élites et de leurs haut-parleurs les journalistes. On leur parle de souveraineté, de liberté, ils nous parlent économie. On peut tout aussi bien dire que dans l’hypothèse où les Allemands durant l’occupation auraient amené la prospérité économique, il était souhaitable qu’ils s’installent et qu’on leur brosse les chaussures. Il est bien évident que pour ces personnes déconnectées, le Français est désormais un beauf qui du moment qu’on le nourrit correctement et qu’on lui laisse consommer paisiblement, se satisfera de sa condition infamante. Il est en cela étonnant de voir les adorateurs de Voltaire, de Montesquieu, de Kant et j’en passe, faire désormais fi de l’idéal démocratique, qu’ils ont affiché pourtant comme leur étendard. Le fait que des commissaires non-élus aient un pouvoir surdimensionné sur les représentations nationales et même européennes ne les choque en aucun cas. Tout va bien Madame la marquise.

            Il est désormais évident que le Brexit, qui n’est pas encore acté rappelons le, la procédure de l’article 50 n’étant pas encore enclenchée (il faudra se méfier!), étant maintenant voté, il va s’agir durant les mois à venir de désamorcer la bombe qui risque d’exploser et d’enfumer les européens dans un catastrophisme béat, de cacher les vrais enjeux de cette sortie. Pour nous, il s’agira de rendre une partie de leur liberté aux peuples européens !  Qui vivet videbit !

Jérôme.

Publié dans Billets d'humeur, Non classé | Tagué , | Laisser un commentaire