La bibliothèque du militant

En ce début d’année scolaire, un petit article destiné aux sympathisants, adhérents et militants d’Égalité et Réconciliation pour parler lectures. L’objectif?  Donner des pistes à suivre et une liste succincte et non exhaustive de livres à lire pour se motiver à sortir du simple visionnage des vidéos sur internet. Suivre l’actu en continu via le site national et rire avec les dessins de la semaine c’est bien, se cultiver et se structurer intellectuellement c’est mieux!

Avec notamment l’omniprésence des écrans dans notre quotidien, il est désormais très difficile de réussir à se concentrer devant un bouquin et de le lire sans difficulté. Pour les explications scientifiques, il est possible de visionner la conférence de Michel Desmurget, chercheur à l’INSERM, disponible sur Youtube, ou encore mieux, de lire le livre dont elle est tirée (TV Lobotomie. La vérité scientifique sur les effets de la télévision de Michel Desmurget, éditions Max Milo, 2011, Paris).

Quand on vient de se réveiller, pour ne pas dire de se débrancher, on peut être pris de panique : par quoi commencer? Où se diriger en premier? L’histoire, la philosophie, l’économie…Il y a tant de domaines intellectuels à explorer. Tout d’abord, il est important de faire le constat de sa propre ignorance. Même si on est bardé de diplômes, cela ne veut rien dire. Se montrer humble et accepter que l’on a tout à apprendre est la clé pour s’élever.

Voici une petite liste de départ pour bien commencer son apprentissage du monde par la lecture :

  1. Lire les livres de Soral

On se focalise souvent sur les vidéos du Président, sa tchache et son bagou. Mais on oublie qu’il est d’abord auteur de 14 livres. L’un de ses sujets de prédilection c’est la drague, les rapports entre les hommes et les femmes et tout ce qui en découle. De là en ressort une réflexion globale et continue sur notre société post-soixante-huitarde. S’il ne fallait lire que deux des livres de Soral, ce serait sans aucune hésitation Comprendre l’Empire et Sociologie du Dragueur. Par ces deux essais, volontairement accessibles au plus grand nombre tout en étant très complets, Soral nous donne des clefs de compréhension pour comprendre notre époque et ainsi accéder à d’autres lectures plus pointues.

  1. Lire d’autres révoltés

Julius Evola (Révolte contre le monde moderne), Dominique Venner (Un samouraï d’Occident) mais aussi Simone Weil (l’enracinement, note sur la suppression générale des partis politiques, la pesanteur et la grâce), George Orwell (Hommage à la Catalogne, Dans la dèche à Paris et à Londres, 1984, la ferme des animaux), Pier Paolo Pasolini (Ecrits Corsaires, Contre la télévision, Où est ma patrie?)… Le panel des penseurs non conformes, rebelles, révoltés mais jamais résignés est large. Grâce à leurs réflexions, notre esprit critique s’affine.

  1. Réapprendre l’Histoire de France

Comprendre le monde qui est le nôtre, et surtout comprendre la politique d’aujourd’hui n’est possible qu’en connaissant l’Histoire française et européenne. Il ne s’agit en aucun cas de devenir historien amateur mais d’avoir le minimum en tête. Histoire de France de Jacques Bainville peut être un bon début.

  1. Ne pas négliger l’importance de la littérature

L’une des erreurs de la lecture dans le militantisme est de snober les romans et la littérature. Se cultiver comme patriote c’est aussi connaitre les classiques de la littérature française et européenne. S’intéresser aux auteurs grecs par exemple. L’Iliade et l’Odyssée nous apprennent plus sur notre culture et notre esprit en tant que peuple que ne le fera jamais n’importe quel essai de sociologie.

Il ne faut pas non plus négliger la littérature contemporaine ou la littérature dites de genre. Les polars, les thrillers, la science-fiction : il y a de vraies petites pépites qui permettent d’allier lecture détente et réflexion.

Pour les plus jeunes, le roman Le monde de Sophie de Jostein Gaarder est une très bonne porte d’entrée à la philosophie, et Le regard des Princes à minuit d’Erik L’homme est le cadeau parfait à offrir à un adolescent pour lui inculquer de belles valeurs. En ce qui me concerne, j’aime les romans de Peter May pour l’ambiance qu’il réussit à recréer, spécialement la trilogie écossaise. Par ailleurs, c’est la lecture du bestseller mondial Le Maitre des illusions de Donna Tartt qui m’a donné envie de m’attaquer enfin à la littérature antique… Encore une fois, pour avancer dans notre vie (de lecteur), il vaut mieux ne pas faire preuve de snobisme, mais effectuer un tri progressif parmi nos lectures.

  1. Lire nos ennemis

Huntington, Brezinski, Attali, Zeev Sternell, mais aussi Foucault, Deleuze, Sartre, Beauvoir…Voilà des auteurs d’en face qu’il ne faut pas hésiter à lire pour mieux comprendre nos adversaires politiques. Surtout qu’ils ont l’avantage d’y aller sans langue de bois… Prière de ne pas acheter leurs livres (garder vos sous pour des maisons d’édition telles que Le retour aux sources ou Kontre Kulture), on les retrouve facilement dans n’importe quelle bibliothèque municipale.

  1. Connaitre et comprendre les expériences antérieures similaires à E&R

Il est important de comprendre que si E&R fait partie d’un mouvement plus global d’avant garde, de tout temps des patriotes ont tenté comme nous de se réunir pour réfléchir à une union sacrée, une alliance momentanée destinée à sortir la France de l’impasse… Il faut étudier ces mouvements afin de peaufiner nos réflexions sur les problématiques de notre temps.

C’est le cas bien évidemment du cercle Proudhon, réunissant des syndicalistes révolutionnaires et des militants de l’Action Française juste avant le début de la première guerre mondiale. C’est aussi le cas de ce qu’on a appelé la jeunesse non conformiste des années 30, qui certes n’était pas un groupe authentiquement identifié mais une mouvance dans la même dynamique qu’e&r.

Il ne faut pas forcément s’en inspirer, car notre époque est différente mais il est intéressant de savoir comment d’autres patriotes ont tenté, avant nous, de dépasser certains clivages.

  1. Prendre soin de soi, inventer et construire le monde de demain

Pour durer, il est important de ne pas s’oublier et de s’occuper d’abord et avant tout de soi et des siens. Cela vaut bien entendu dans l’idée de construire sa vie professionnelle et familiale, mais aussi de ne pas oublier de chercher des solutions concrètes et réelles pour que le militantisme ne soit pas que de simples débats d’idées autour d’une bière mais aussi un véritable  vecteur de changements dans la vie quotidienne. Par exemple, se tourner vers des livres de survivalisme ou de retour à la terre peuvent aider, alliés bien entendu à l’expérience du réel. Les livres de Piero San Giorgio ou  le guide du néo rural sont des exemples parmi d’autres. S’intéresser à une alimentation plus saine (livre sur le jeûne d’Ehret Arnold, les livres de Gilles Lartigot, du Docteur Seignalet, de Thierry Souccar ou du Professeur Joyeux) est aussi une priorité à avoir.

  1. Se tourner vers la Spiritualité et la Religion

Notre société est marquée par un retour indéniable du religieux dans la sphère publique. Contrairement à ce que pensent nos dirigeants, la majorité des gens ne peuvent se contenter d’être de simples salariés obéissants/consommateurs passifs. La religion est une nourriture spirituelle et nous vivons une époque où nous en avons bien besoin! Par conséquent, il ne faut pas négliger cet aspect, que l’on soit croyant ou non. Lire la biographie de Jésus Christ par Augustin Berthe est un minimum. S’intéresser aux autres religions, et spécialement aux religions présentes sur le territoire français (Catholicisme, Islam, Judaïsme, Protestantisme) est une piste à suivre.

  1. Comprendre les notions clés et s’attaquer aux domaines pointus (Droit, Économie, Philosophie)

Parce qu’on n’est pas plus bête que les autres, il faut avoir le courage d’assouvir sa curiosité et s’ouvrir à d’autres horizons intellectuels. Il importe surtout de comprendre certains fondamentaux.  Ainsi par exemples, connaitre ce qu’est l’ingénierie sociale ou comprendre ce qu’est l’idéologie « libéral-libertaire » est essentiel pour décrypter l’actualité. Le travail de Lucien Cerise est exemplaire pour le premier exemple, l’œuvre de Michel Clouscard l’est tout autant pour le second.

  1. Se concentrer sur la ligne Gauche du Travail Droite des valeurs.

Enfin, il importe de garder en tête l’idée fondamentale de la réunion de la gauche du Travail et de la Droite des valeurs. Il existe une multitude d’auteurs qui ont été ou sont sur cette ligne. Et plus encore que jamais, elle reste la ligne clé à suivre pour sortir de l’impasse et penser la France de demain.

En  conclusion, voilà 10 pistes à suivre lorsqu’on est un peu désemparé devant l’ampleur de la tâche qu’est la lecture. Bien entendu, il ne s’agit en aucun cas d’une liste exhaustive. Et le plus important est de commencer par ce qui attise le plus notre curiosité. Je me permets de faire remarquer que les conseils pratiques donnés par Dominique Venner à la fin de son livre Un samouraï d’Occident sont particulièrement pertinents. Avec Comprendre l’Empire, cela peut être un bon début pour commencer sa vie de lecteur patriote et militant.

Marie.


bannièreER

 

 

Publicités
Cet article, publié dans Billets littéraires, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s