REVUE DE PRESSE REGIONALE #4

icone revue de presse

Dans l’Union du 28/06/2016

Bataille de prix autour des médicaments 

« Pour Médecins du Monde, l’État doit retrouver son «rôle de régulateur» pour «fixer la norme» sur le prix des médicaments.

Dans une campagne choc et controversée, Médecins du monde dénonce les prix « révoltants »   des médicaments pour soigner le cancer et l’hépatite C. (…) »

# Peut-on reprocher à l’association cofondée par Bernard Kouchner de se payer une couche de vernis sur le dos des grands malades ? Non si l’objectif est de s’attaquer à big pharma et  ses déviances ; oui s’il ne s’agit que d’un effet médiatique dont les dirigeants de Médecins sans frontières (dont s’était séparée la future association Médecin du Monde en 1980) faisaient déjà grief à ces membres dissidents (preuve que tout n’est pas on dans la dissidence).


Dans l’Union du 05/07/2016

 Le rôle accru des sages-femmes passe mal chez les gynécologues  

 A la faveur d’un décret publié   le 5 juin 2016 au Journal officiel, les sages-femmes pourront bientôt réaliser des IVG par voie médicamenteuse et vacciner l’entourage de la femme   et de l’enfant pendant   la période postnatale.

 # La désertification médicale comme prétexte à toujours plus de déréglementation ; donnant plus de responsabilités à des personnels déjà sur employés cela permet surtout d’étendre la pratique controversée de l’IVG. (on pourra se rappeler que la responsable du planning familial américain est embourbée dans une affaire de vente de « morceaux » d’embryons).


Dans l’Union du 04/07/2016

Un an après, dur de déceler les retombées 

Un an après l’inscription des coteaux, maisons et caves de Champagne sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco, les professionnels ne sont pas tous convaincus qu’il y ait réellement eu un impact positif pour le territoire.

 # Et comme aucune étude ne semble prévue pour les mesurer on restera dans l’incertitude quant aux bienfaisantes retombées de cette inscription.


Dans l’Union du 03/07/2016

Les biscuits roses à la présidence

 Les biscuits roses à la présidence 

«Ce n’est pas parce que le biscuit rose se vend bien aujourd’hui qu’il se vendra bien demain. Rien n’est jamais acquis…»

# Ce qui pourrait être un slogan fait en fait échos à un fantasme : pourvu que le socialisme qui a su si bien se vendre s’effondre bel et bien demain. Car à l’image de ce dernier le célèbre biscuit rémois est « étouffe-chrétien » quand on le prend sec mais il fait fondre les initiés qui savent le tremper dans le champagne. Toujours à l’image de notre président ramolli (le Flamby de nos humoristes télévisés) et de son entourage qui se gobergent dans le champagne. En effet, il s’agissait bien d’un slogan : le biscuit rose mou se vend bien qui ne se vendra plus demain.


Dans l’Union du 06/07/2016

 « On remet ça en septembre »  

« Et qu’est-ce qu’on veut ? Le retrait. Quand ça ? Maintenant », chantaient les opposants à la loi El Khomri, alors que celle-ci revenait en seconde lecture devant l’Assemblée Nationale et que le gouvernement faisait part de son intention de recourir à nouveau au 49.3.

# D’aucuns reprochent à Martinez de s’effacer de la lutte syndicale ; on peut trouver heureux pour la CGT cette action, réussie dans la mobilisation et dans la durée, qui lui redonne du poids dans la défense de ses prébendes auprès du gouvernement ; on reconnaitra finalement que la pression se maintient sur ce dernier.


Dans l’Ardennais 06/07/2016

Les bars en conflit avec la Sacem 

La Sacem demande aux établissement carolomacériens des droits d’auteurs très élevés, correspondant à une ville de plus de 50 000 habitants. Certains crient à l’injustice.  

# Haro sur les petits entrepreneurs – nul doute que les artistes engagés vont soutenir leur cause.


Dans l’Ardennais du 04/07/2016

La viande se vend moins bien 

« De plus en plus de difficultés dans la bonne viande » , ont conclu, lundi dernier, les membres de la commission de cotation du marché aux bovins de Rethel

# Et si au-delà du mauvais temps, du développement (croissant ?) du végétarisme et des zones réglementées il ne s’agissait pas principalement d’un problème de porte-monnaie. Problème qu’on serait bien avisé de retourner en mettant en application les propos de Périco Légasse dans son dernier livre (« A table citoyens ! pour échapper à la malbouffe et sauver nos paysans » coll. Le poing sur la table éd. du cerf) : consommer citoyen. Et bien sûr réapprendre à cuisiner et se libérer d’un féminisme manipulé et mercantiliste : « La femme au foyer faisant la cuisine était le symbole moisi d’un archaïsme pétaino-maurassien. Emancipatrice du fascisme ménager, la barquette de lasagnes au cheval roumain chauffée au micro-ondes est donc devenue le symbole de sa libération » (id.).


Dans l’Union du 06/07/2016

Surveillant de prison, profession en quête  de respectabilité 

Le représentant local du syndicat Force ouvrière (FO), arrivé à la maison d’arrêt de Reims en 2003 et chargé depuis 2011 des détenus en semi-liberté (…) résume : « Aujourd’hui, l’uniforme n’est plus respecté : les insultes, les agressions sont de plus en plus courantes. Taubira, notamment, a choisi une autre priorité que la sécurité. Les détenus ont obtenu de plus en plus de droits – la fin des fouilles à nu, notamment – et l’autorité, à l’intérieur des prisons, n’est plus ce qu’elle était. »

 # Cette profession semble se heurter par endroit aux mêmes murs que  celle des enseignants mais aussi des forces de l’ordre, … : ne pas pouvoir exercer son métier dans la rigueur et l’autorité nécessaire. Ici des insultes et agressions physiques ne  sont pas sanctionner de façon à rétablir le respect du personnel pénitentiaire, là  des policiers sont contraints de ne pas poursuivre certains types (d’infractions) sous peine de sanctions.


Dans l’Union du 05/07/2016

Un engouement pour les clubs de tir  

Ces derniers mois, les demandes d’adhésion ont augmenté dans les clubs de tir sportif.

# Une information qui ne surprendra pas les fans de Piero San Giorgio.


Dans l’Union du 05/07/2016

Nouvelles bisbilles chez les harkis 

Khira Taam, présidente de la Sikrah s’était insurgée contre les emplacements de l’actuelle stèle en hommage aux harkis au Mont-Saint-Michel et celui de la seconde, qui doit être installée à la Bidée.

# Entre autres sujets sensibles, l’installation de cette dernière stèle à Châlons est l’occasion pour la déléguée régionale d’une association  représentant les harkis de rappeler que ceux-ci sont considérés comme des traitres par encore certains algériens ; et que l’implantation près d’une mosquée fréquentée par une partie de cette population est potentiellement source de problèmes. Où la bonne volonté de certains à commémorer ou traiter de sujets mémoriels ne va pas toujours dans le sens de la réconciliation.


Dans l’Union du 07/07/2016

Il y a cent ans, les troupes russes débarquaient au fort de la Pompelle 

Les deux régiments de la première brigade russe ont débarqué le 7 juillet 1916 dans le secteur de Reims. Le 7 juillet 1916, après avoir parcouru 30 000 km en train et en bateau, près de 9 000 soldats russes venaient prêter main forte aux Français, au fort de la Pompelle.

(…) Le spécialiste de l’histoire franco-russe (le Rémois Marc Bouxin) regrette qu’aucune cérémonie ne soit organisée à Reims pour le centenaire de l’arrivée des Russes au fort de la Pompelle, d’autant qu’un hommage a eu lieu en mai dernier à Marseille et qu’un autre est prévu le 15 juillet à Brest.

# On ne peut que regretter en chœur l’absence de commémoration de cette événement ; peut-être que cette entreprise mémorielle pouvait entrainer des conflits.


Dans l’Union du 04/07/2016

Le 501 e régiment de chars de combat de retour en France

Le 501 e régiment de chars de combat, principal contributeur du GTD-BLD, a (…) été déployé dans le fuseau Est et Ouest de la Bande Sahélo-Saharienne (BSS) soit au Tchad, au Niger et au Mali.

# L’Armée française s’active continuellement dans des opérations internationales. Le colonel Bernard dans son livre De sueur et de sable (éd. Le Polémarque) au sujet de son intervention au Mali en 2013 évoque les carences inhérentes au missions multinationales conduites sous mandat onusien (telles que défection de Sénégalais, absence d’appui aérien, … (source Présent n° 8637). Saurons-nous si le 501ème régiment de char aura connu de telles déconvenues ? Il rentre auréolé de gloire de sa mission.


Dans  l’Union du 05/07/2016

Près de 180 passagers bloqués à Vatry 

Arrivée en décembre 2015 à Vatry, Atlas Atlantique Airlines est une ancienne compagnie d’affaires reconvertie dans le vol passagers. Elle a ouvert à Vatry cinq lignes vers Alger, Oran, Tlemcen, Constantine et Bejaïa.

# La porte d’entrée régionale de l’espace Schengen change d’administrateur passant de la CCI Châlons-en-Champagne au Conseil départemental de la Marne.

 Philippe.

Publicités
Cet article, publié dans Revue de presse, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s