REVUE DE PRESSE REGIONALE #2

Dans Egalité et Réconciliation du 24/06/2016

Brexit, victoire du « leave » : les Britanniques quittent l’Union européenne

Désespoir pour les marchés, espoir pour les peuples ?

(…)

Marine Le Pen, elle, demande carrément dans un tweet la tenue d’un nouveau référendum pour les Français :

« Victoire de la liberté ! Comme je le demande depuis des années, il faut maintenant le même référendum en France et dans les pays de l’UE »

La réponse immédiate d’Alain Juppé sur Europe 1 :

« Organiser un référendum en France aujourd’hui c’est offrir une victoire sur un plateau à Marine Le Pen »(…)


 Dans  l’Union  du 25/06/2016

Face au Brexit, le champagne encaisse 

(…)

Françoise Peretti (,) la représentante du Comité Champagne (ex-CIVC) au Royaume-Uni s’exprime depuis New York : « Le WSTA (qui représente les intérêts des importateurs de vins et spiritueux en Grande-Bretagne) est préparé depuis de longs mois à l’éventualité du Brexit. Personne n’est désarçonné. »(…)

(Et de rajouter que) le Brexit aura tout de même « une incidence réelle et immédiate » sur les échanges commerciaux.

« Mais ce n’est pas une nouveauté. Des taux de change défavorables, il y en a déjà eu… »(…)

À Reims, Damien Le Sueur, le directeur général de Taittinger (qui exporte 15 à 20 % de sa production vers la Grande-Bretagne) se veut pragmatique : « Si la livre continue de baisser, nous ferons des budgets-parité »(…) « (…) S’il y a perte, chacun fait la moitié du chemin. »(…)


Dans  l’Union  du 25/06/2016

3 questions à Gérard-Marie Henry

« Dans un divorce, tout le monde est perdant »  

«(…)  J’étais personnellement opposé au Brexit et je le reste. Certes, la démocratie a parlé. Mais dans quelques mois, les Anglais découvriront qu’ils se sont fait avoir, qu’ils paient leurs produits de consommation plus chers… »(…)


 Dans  l’Union  du 25/06/2016

« Le Brexit est l’occasion d’une relance européenne »  

(…) Benjamin Develey, adjoint au maire (de Reims) chargé des relations internationales (:) « (…) On a beaucoup tapé sur l’Union durant cette campagne.

Il faut à l’inverse rappeler tout ce qu’elle nous a apporté de bien :

la stabilité, la paix, le développement économique, les échanges… (…) »

(…)Par quoi la relance de l’Europe peut-elle passer ?

« Cela passera par trois choses. Il y a un besoin de plus de clarté, plus de lisibilité des institutions. Il y a aussi besoin de rendre la parole aux citoyens, et de redonner plus de place à la démocratie. »

(…) « Enfin, il y a besoin de refonder l’esprit européen, en passant par la société civile, la culture, les échanges. Les programmes tels qu’Erasmus, les échanges pour les lycéens, les apprentis, sont le moyen d’ancrer l’idée et la réalité de l’Europe dans l’esprit de chacun.(…) »

Faisant fi des scénarii de catastrophes annoncées les anglais se sont prononcés en faveur du Brexit. Marine Le Pen dans son rôle réclame un référendum pour la France. Alain Juppé, prétendant au poste présidentiel, déploie à grand « mâle » un argument tellement en dessous de la ceinture qu’il rase le gazon de la prochaine présidente potentielle. Comme quoi ce vol de peu d’envergure d’oiseaux de mauvaise augure peut être porteur de belles espérances. Blondes ou brunes…  , châtaignes sûrement. D’économistes en hommes politiques les sentences tombent lestement : il faut plus d’écoute du citoyen, plus de démocratie, et comme toujours protéger le peuple (pauvres et naïfs anglais)  du populisme. Sans Europe unie aucun avenir possible. Sauf ? que des crises  (taux de change défavorables, hausse des cours des matières premières, chute de la consommation, …) ont déjà frappé et été absorbées par les populations avant l’existence de l’EU ; que les échanges culturels lui ont préexistés et que la Norvège, la Suisse, … s’en passent pour valoriser leurs échanges commerciaux.


 Dans l’Union du 21/06/2016

L’agriculture dans le grand bain mondial 

L’assemblée générale de la FDSEA de la Marne a été l’occasion d’ouvrir le débat, avec  le diplomate Hubert Védrine, sur les impacts de l’internationalisation sur l’agriculture. (…) « L’Europe est une et unique et nos porcs français qui sont de très bonne qualité sont victimes aussi des décisions russes », rappelle l’agricultrice (Christiane Lambert, première vice-présidente de la FNSEA, lors de la table ronde organisée par la FDSEA de la Marne). (…) L’internationalisation, c’est celle aussi des réglementations et de leurs différences d’un pays à l’autre. Et bien sûr en France, les agriculteurs trouvent les textes plus pesants qu’ailleurs et trop précoces, surtout en ce qui concerne la chimie. (…) « En Europe, on a détricoté les mécanismes de la Politique agricole commune quand, dans le même temps, les USA ont augmenté de 40 % leur contribution à l’agriculture et la Chine va augmenter la sienne de 17 % », remarque la vice-présidente de la FNSEA. (…) Hubert Védrine (…) conclu(t) « que (…)les Français ont toujours sous-estimé leurs capacités de compétitivité, d’adaptation (…) handicapés par (leurs) pessimismes. C’est complètement irrationnel. »

 La France pourrait-elle profiter d’un sursaut souverainiste ? Si on ne peut pas prêter une telle pensée à la vice-présidente de la FNSEA, Christiane Lambert affirme tout de même que la destruction de la Politique agricole commune a favorisé les paysans américains et chinois qui ont vu leurs subventions gonfler respectivement de 40 % et 17 %. Et Hubert Védrine, invité de l’assemblée générale de la FDSEA de la Marne de conclure que les français sous-estiment leurs capacité de compétitivité, d’adaptation ; handicapés qu’ils sont par leurs pessimismes. Ne le seraient-ils pas  moins sans la pression de Bruxelles ?


Dans l’Ardennais du 21/06/2016

Le Ceser va « taper du poing sur la table »  

Option offensive ! « Le Ceser, cela ne sert à rien… », « Le Ceser c’est trop mou… » Visiblement, Patrick Tassin, le président du Conseil économique, social et environnemental régional du Grand Est depuis fin janvier, n’en peut plus de ces assertions. Certes, l’Ardennais ne le formule pas ainsi, mais cela lui pèse. Alors, il prévient : « Nous entendons tenir notre place dans les décisions à prendre. Nous taperons du poing sur la table si besoin. Plus qu’avant ». Avec 253 élus cela peut faire du bruit…

Précision au sujet de la revue de presse #1

Par volonté de rigueur, la revue Faits et Documents parlait  du Cese, comme d’une « institution d’influence, marquée par une forte représentation maçonnique, et non des Ceser (régionaux) dont ils sont l’émanation.


Dans l’Union en ligne du  22 Juin 2016 à 21h32

Taubira comparée à un singe: deux mois avec sursis requis contre l’Ardennaise Anne Sophie Leclère

Mme Leclère a été précédemment relaxée d’une condamnation de 9 mois de prison ferme et de 5 ans d’inéligibilité au motif que l’action intentée par l’association cofondée par Mme Taubira était « irrecevable ». Mais elle se voit rappeler qu’on ne peut pas se moquer impunément d’un édile dans l’esprit Charlie quand on n’est pas Charlie.


Dans l’Union du 18/06/2016

Seul contre tous, un policier pris  à partie par une dizaine de jeunes 

(…) « Allez-y ! Niquez ce flic de m… ! Vous êtes mineurs, vous n’avez rien à craindre de la Justice ! » (…) S’il est reconnu coupable des outrages pour lesquels il est condamné à trois mois de prison ferme, Larbi Chekkali est relaxé des propos tenus à l’adresse des jeunes.(…) Repliés à une cinquantaine de mètres, les jeunots lancent des pierres en sa direction. Ils bloquent la circulation du tramway en déposant une chaise et un banc sur les voies, peut-être pour compliquer l’intervention des patrouilles.

Dans un contexte d’hostilité croissante envers les forces de police, on peut saluer le sang froid des agents intervenants dans des zones sensibles comme ici à Croix-Rouge.


Dans l’Union du 18/06/2016

Avec les douaniers sur les traces  des terroristes 

 « On commence à fatiguer »

Patrick Bressand est douanier à l’aéroport de Vatry et secrétaire régional adjoint CFDT-Douane.(…) « (…)À Vatry par exemple, qui est tout de même un point d’entrée de l’espace Schengen, nous manquons d’effectifs. Avec la recrudescence des fichiers S, nous sommes confrontés à des procédures assez lourdes. Quand un collègue se retrouve à faire 12-14 heures d’affilée, ce n’est pas évident. Depuis vingt ans, la Champagne-Ardenne a pas mal donné en effectif. Actuellement, c’est stable mais je crains les prochaines années où il va y avoir pas mal de départ à la retraite. Actuellement, un seul agent sur trois est remplacé. Si vous prenez les chiffres, il y a vingt ans, nous étions plus de 300. Nous ne sommes plus que 230 environ… »

Toujours le même constat revient du manque d’effectifs présents et à venir et de la souffrance que cela engendre.


Dans l’Union du 24/06/2016

« Mêmes causes, mêmes effets » pour deux faux mineurs  

 Comme le titre ne le met pas en évidence, il s’agit de faux mineurs immigrés, malien et guinéen, qui avec de faux papiers ont tentés d’abuser de plusieurs milliers d’euros le dispositif d’accueil des mineurs étrangers isolés de Châlons. Ils ont été condamnés à 15 jours de prisons avec sursis et relaxés des autres faits d’escroquerie


Dans l’Union du 20/06/2016

« Après quatorze ans, je suis devenu presque russe »  

 Depuis 2003, Olivier Lecaillon vit à Moscou. Le coiffeur châlonnais était en fait venu pour six mois. Sauf qu’il n’est jamais reparti. (…)Une fois sur place, les débuts sont logiquement compliqués. « Je ne parlais pas la langue, alors j’étais obligé d’avoir une traductrice avec moi tout le temps, se remémore le coiffeur. Ensuite, l’aventure s’est prolongée de six mois, puis un an, puis deux… À chaque fois, je me donnais des objectifs en me disant que si je n’arrivais pas à faire ça, je rentrerai. Et j’y arrivais. » À Moscou, le Châlonnais se marie, et refait sa vie. « Maintenant, j’ai 51 ans, une grosse clientèle, c’est difficile de tout plaquer pour repartir. »

« Moi, Poutine, j’adore »

(…)

 Il en est de cet exilé (contrairement à d’autres) comme de certain peuple, qu’ il a trouvé son accomplissement en se fondant dans un destin commun.

Philippe

Publicités
Cet article, publié dans Revue de presse, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s